Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 MILLER Oren - Le roi sombre

Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 589
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 37

MILLER Oren - Le roi sombre Empty
MessageSujet: MILLER Oren - Le roi sombre   MILLER Oren - Le roi sombre Icon_minitime1Lun 20 Avr - 8:29

MILLER Oren - Le roi sombre Le-roi10

Le roi sombre
Oren Miller

Quatrième de couverture:

« Maintenant, il faut souhaiter qu’il meure vite. »

Mais les souhaits, par pur esprit de contradiction, se réalisent rarement et Ed ne meurt pas. Condamné à l’isolement à vie dans la pire des prisons spatiales pour un crime qu’il n’a pas commis, le jeune homme agonise lentement et avec beaucoup d’application.

Alors que débute sa vingt et unième année d’incarcération, une chose tout à fait improbable et imprévue se produit : Ed s’évade du seul endroit dont on ne s’évade pas.

Pour une seule raison. Pour une seule destinée. La vengeance.

Cependant, il est un fait incontestable qu’aucune entreprise de haine, ou d’amour, ne se déroule jamais comme on le désire. Une espèce de grain de sable vient toujours enrailler les machinations les plus complexes, surtout quand elle est semée par des créatures plus insolites les unes que les autres.

Acheter sur AmazonMILLER Oren - Le roi sombre Ir?t=auboueca-21&l=as2&o=8&a=2918541168

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 589
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 37

MILLER Oren - Le roi sombre Empty
MessageSujet: Re: MILLER Oren - Le roi sombre   MILLER Oren - Le roi sombre Icon_minitime1Lun 20 Avr - 8:31

Mon avis:

Ed Noxx a une vie de rêve : étudiant exceptionnel entouré de ses amis Solal, Nérion et Orféo, il s'apprête à se fiancer à la superbe Messaline et à partir pour Ixion en tant que titulaire de la première bourse d'installation sur Ixion et comme premier assistant d'Harlan Tibérius, un de ses professeurs qui a accepté là-bas un poste de conseiller auprès du Président. Tout est pour le mieux...
Tout ? Non, car Ed, soupçonné de terrorisme et de complicité dans un attentat terroriste, va être emprisonné dans la pire des prisons qui soit dans l’univers: Ikaro Filaki, plus couramment appelée IF, où les prisonniers n'ont aucun contact avec l'extérieur et sont parqués dans des cages hermétiques.Bref, une prison dont on ne revient pas et dont on ne s'évade jamais...
C'est là-bas qu'Ed va faire la connaissance de Io, mystérieuse entité qui a décidé de l'observer et de l'éduquer dans de nombreux domaines. Et miracle ! Après plus de vingt ans enfermé, « l'animal » le plus dangereux que les gardiens de la prison d'IF aient vu naître parvient à s'échapper. Ed, désormais connu sous le nom d'Hisham Kesari, n'a dès lors plus qu'une idée en tête : réunir une équipe efficace dans le seul but de se venger de tous ceux qui l'ont piégé et fait emprisonner alors qu'il était innocent !

La trame de l'histoire vous rappellera peut être celle d'un autre roman très connu de la littérature française : Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas (avec la collaboration d’Auguste Maquet) Car oui, Le roi sombre est librement inspiré de cette œuvre qu'Oren Miller transpose avec talent dans un univers de science-fiction.

Alors, oui, ce livre n'est pas un ouvrage aussi littéraire (descriptions, phrases longues...) que Le Comte de Monte-Cristo, mais il n'en demeure pas moins qu'il m'a procuré un excellent moment de lecture avec un humour noir absolument cynique et dévastateur... D'aucun dirait qu'ayant fait des études universitaires proches de celles de l'auteur, j'ai retrouvé un humour auquel je suis sensible... Mais pas que ça.

Car les personnages sont bien « fouillés » et même si le héros est devenu quelqu'un de « sinistre », alors qu'il était auparavant quelqu'un de « lumineux », le lecteur qui suit son histoire depuis le début des événements en parvient à le comprendre et à se dire que s'il se trouvait dans la même situation, il ferait pareil, du moins au début... car attendez vous à des passages extrêmement sombres et à des personnages plus que détestables.
Ainsi, notamment, Claudia Magnus, femme de juge, qui aurait du être quelqu'un de respectable mais qui s'avère être une criminelle sanguinaire « de la plus belle eau »... un bel enrobage autour d'une cruauté sans fin. Ou encore les amis d'Ed qui ont somme toute finalement tout fait pour lui voler ce qu'ils convoitaient : l'un, la femme ; l'autre, la position...

Heureusement pour lui, Ed fera de nouvelles connaissances qui pourraient le réconcilier avec les êtres humains... que dis-je, humanoïdes. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un roman de science-fiction ! Et bien qu'Ed ait parfois des côtés exaspérants du fait de son « omniscience », il y a toujours des événements ou des gens qui lui rappellent qu'il reste malgré tout un être humain, quoiqu'extrêmement riche et puissant. Mais cela sera-t-il suffisant pour qu'il parvienne à ses fins ?

De plus, le roman bénéficie d'une écriture « simple » (pas trop de descriptions, de détails...), et efficace avec, comme indiqué plus haut, un humour noir omniprésent qui va choquer ou faire que le lecteur va être définitivement accroché ! Il n'y a presque aucun temps mort dans le récit. Car chaque petit événement constitue en fait un morceau de ce puzzle qu'est la vengeance d'Ed... La question dont vous trouverez la réponse en lisant le livre étant : Comment va se finir cette histoire ?

Un petit bémol à cette lecture (qui autrement aura été parfaite) : je n'ai pas vraiment compris l'utilité de l'épilogue... Un recommencement ?
Revenir en haut Aller en bas
 
MILLER Oren - Le roi sombre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FILESERVE][DVDRiP]Crossfire 2011

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Editions de l'Homme Sans Nom-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: