Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To ...
Voir le deal
99.66 €

 

 CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4066
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Eure et Loir

CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  Empty
MessageSujet: CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas    CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  Icon_minitime1Dim 7 Juil - 22:03

CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  97822611
Là où vous ne serez pas
Horacio Castellanos Moya

Quatrième de couverture:

Pourquoi l'ex-ambassadeur salvadorien Alberto Aragon a-t-il fui son pays un matin de juin 1994 ? Pepe Pindonga, un privé en pleine déchéance dont l'incontinence verbale est aussi irrésistible qu'inépuisable, est chargé par un mystérieux ami du défunt d'enquêter sur cette disparition... Féroce et engagé, un roman exotique à ne pas manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4066
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Eure et Loir

CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  Empty
MessageSujet: Re: CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas    CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  Icon_minitime1Dim 7 Juil - 22:05

Mon avis:

Un roman en deux temps, à deux voix, au style brut et assez déroutant qui nous plonge au cœur d’une enquête sordide où il est question de dictatures d’Amérique latine, de corruption, de mort suspecte et d’histoires d’amour inachevées et tragiques. 
Après un départ aussi chaotique que précipité, Alberto Aragon, ambassadeur du Salvador, est parvenu à fuir le Nicaragua pour Mexico. Il y retrouve l’Infante, sa compagne de 40 ans plus jeune qui le loge tant bien que mal dans un bouge infecte. Alcoolique, Alberto ne quitte son lit de misère que pour se procurer l’alcool qui l’aidera à tenir et oublier l’indignité de sa vie. Au fil des pages, on en apprend d’avantage sur la passé trouble de l’ex-ambassadeur, on prend le chemin de ses souvenirs mais tout cela s’arrête brutalement avec la mort d’Alberto. Un ami de celui-ci embauche alors Pepe Pindonga, un détective privé à la dérive, alcoolique lui-aussi et obsédé sexuel, pour enquêter sur cette étrange disparition. Au fil des recherches de Pepe, on part à la rencontre des femmes qui ont marqué la vie d’Alberto, Don Juan devant l’éternel. 
Le style d’Horacio Castellanos Moya séduit ou rebute, pas de tiédeur possible. Il est direct, cru, très visuel et le monde qu’il nous offre est des plus sombres, sans réelle rédemption ni véritable espoir. L’enquête sert de fil conducteur à l’histoire mais le vrai sujet du roman, ce sont ces deux hommes, leur rapport à la vie, à l’amour. Chacun a aimé follement une femme qu’il a perdue et dont le souvenir le hante. Tout en étant fondamentalement différent, ils portent en eux les mêmes craintes, les mêmes addictions et une grande propension à l’autodestruction. Tour à tour attachants ou détestables, on en vient à les haïr autant qu’on les aime. C’est plutôt déroutant, dérangeant même parfois…
Je ne suis pas parvenue à entrer dans ce livre et n’ai pas pu de fait l’apprécier. Je n’ai vu que l’horreur, la laideur et la déchéance et cela m’a complétement bloquée…
     

_________________
CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas  Bannia11
Revenir en haut Aller en bas
 
CASTELLANOS MOYA Horacio : Là où vous ne serez pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: 10/18 & Pocket-
Sauter vers: